5 choses à ne pas faire lors de l’entretien de votre tronçonneuse

La scie à chaîne est un outil très polyvalent pour couper tous les types de matériaux végétaux. Mais si nous tombons dans certaines des erreurs existantes dans sa maintenance, il est probable que nous finirons par avoir des problèmes lors de son utilisation.

Comme tout outil de coupe, la scie à chaîne nécessite un soin considérable dans son utilisation. Mais il est tout aussi important de prendre les mesures de sécurité nécessaires à une utilisation sûre du produit que de l’entretenir, car sans un contrôle adéquat de l’état de la machine, il est fort probable que nous ayons des problèmes lorsque nous travaillons avec elle. C’est pourquoi nous résumerons dans cet article certaines des choses à ne pas faire lorsque vous prenez soin de votre tronçonneuse. Voici quelques conseils pour vous aider à gagner en sécurité et en tranquillité d’esprit lorsque vous coupez tout ce dont vous avez besoin, car il ne suffit pas d’avoir la meilleure tronçonneuse du marché à la main si vous ne le gardez pas correctement.

1. ne pas serrer la chaîne ni vérifier sa tension

La tension de la chaîne est essentielle pour le bon fonctionnement d’une tronçonneuse, mais surtout pour sa sécurité. Une chaîne lâche est un terreau fertile pour les problèmes qui surviennent lors du processus de coupe, tels que l’accrochage ou même la rupture de la chaîne, dont les conséquences peuvent être fatales. Ainsi, avant d’utiliser la tronçonneuse, il est essentiel de vérifier l’état de la chaîne, au niveau de sa tension, en la corrigeant si nécessaire.

Quant au processus de serrage, il dépend du type de tronçonneuse dont vous disposez, vous devrez donc examiner les options que le produit vous offre à cet effet. En fait, de nombreuses tronçonneuses sont équipées d’un système de tension latérale, ce qui permet d’obtenir plus facilement la bonne tension. D’autres modèles ont un système de tension rapide, qui permet d’ajuster la tension facilement avec une simple clé. Il suffit de regarder le système que votre produit utilise pour laisser la chaîne tendue en quelques secondes seulement, mais sans en faire trop, afin que la chaîne puisse se déplacer confortablement.

2. ne jamais aiguiser la chaîne

Comme pour les couteaux, la chaîne de la tronçonneuse doit être affûtée toutes les quelques heures d’utilisation de la machine afin de maintenir correctement ses propriétés de coupe. Une tronçonneuse émoussée ne coupera pas correctement, ce qui augmente le risque que la chaîne se coince pendant le processus de coupe et, parallèlement, la possibilité que la tronçonneuse rebondisse sur le matériau à couper. Dans les cas les plus extrêmes, une chaîne mal coupée peut se rompre, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses.

Heureusement, nous disposons aujourd’hui sur le marché d’un bon nombre d’options pour l’affûtage de nos tronçonneuses, allant des machines spécialement conçues à cet effet à l’utilisation de pierres et autres éléments conçus pour le processus d’affûtage à la main. Il suffit donc d’examiner le processus qui nous convient le mieux et d’affûter notre tronçonneuse chaque fois que c’est nécessaire.

3. ne pas vérifier l’état des câbles et des batteries

Les tronçonneuses électriques ont l’avantage de ne pas utiliser de carburant dans leur fonctionnement. Mais cela signifie que nous devons prendre certaines précautions lors de leur vérification. Et l’une des plus importantes concerne la partie électrique du produit. L’utilisation d’une tronçonneuse électrique dont le cordon d’alimentation est endommagé constitue un risque considérable. Par conséquent, vous ne devez pas utiliser une machine avec des fils dénudés, sans couvercle en plastique ou avec un couvercle en plastique en mauvais état.

En parallèle, pour les modèles sans fil, vous ne devez pas non plus utiliser de piles de tronçonneuse qui sont endommagées, gonflées ou qui présentent d’autres défauts. Ces batteries endommagées peuvent exploser, causant de sérieux dégâts à tout ce qui les entoure. Nous devons donc changer ces batteries dès qu’elles présentent certains de ces défauts, en prenant soin de trouver une nouvelle batterie qui présente les mêmes paramètres que celle que nous mettons au rebut.

4. Nettoyage de la tronçonneuse avec de l’essence ou d’autres carburants

Bien qu’il s’agisse d’une coutume désuète, il y a encore des gens qui utilisent des combustibles et autres produits inflammables pour nettoyer le corps de la tronçonneuse. C’était une habitude qui n’est plus nécessaire aujourd’hui, car il existe sur le marché toutes sortes de produits de nettoyage permettant d’éliminer en toute sécurité la résine et autres débris végétaux de la tronçonneuse.

Comme preuve des risques que comporte cette pratique, nous avons le cas d’un Madrilène qui, après avoir nettoyé sa tronçonneuse avec du carburant, a procédé à sa mise en route pour en vérifier le fonctionnement. Lors de cet allumage, une étincelle a été produite, qui a enflammé l’essence utilisée lors du processus de nettoyage et a généré de graves brûlures, qui ont finalement mis fin à sa vie. L’utilisation de ce carburant dans le processus de nettoyage est donc clairement déconseillée, étant donné qu’il est conseillé de recourir aux nettoyants spécifiques dont nous disposons sur le marché.

5. Ne pas vérifier l’état des attaches

Les pinces sont l’une des clés d’une sécurité accrue lors du travail avec une scie à chaîne. Ils nous aident à maintenir la scie dans la bonne position, à appliquer la force de coupe à la bonne zone et à empêcher la scie de s’envoler pendant que nous l’utilisons. Si les pinces sont desserrées, fissurées ou tout simplement pas à leur place, alors nous avons un problème.

C’est pourquoi, à chaque entretien, il est nécessaire de vérifier que les différentes zones de prise de la tronçonneuse sont correctement positionnées et fixées sur la zone où elles doivent se trouver. Vérifiez la tension et serrez les vis correspondantes, sans oublier de remplacer les poignées ou les prises lorsqu’elles sont cassées ou plus endommagées que nécessaire.