5 Raisons pour lesquelles votre chien ne veut pas manger de nourriture


Pour beaucoup de gens, il est inquiétant de voir que leurs chiens ne veulent pas manger l’aliment comme d’habitude ou s’il s’agit d’un nouvel aliment. À cet égard, cet aspect ne peut être pris à la légère, car un manque de nutrition chez votre animal peut être le symptôme d’autre chose et avoir des conséquences fatales.

L’alimentation des chiens avec de la nourriture est conçue pour leur offrir tous les nutriments dont ils ont besoin en fonction de leur âge, de leur poids et de leur race. C’est pourquoi il existe différents types d’aliments pour chiens qui sont adaptés aux besoins métaboliques de chaque individu et les formules continuent à être spécialisées pour répondre aux demandes des vétérinaires.

Cependant, il existe des situations spécifiques dans lesquelles nous pouvons observer que le chien ne se nourrit pas bien ou refuse de manger la nourriture. Ce qui est important, c’est que nous prenions certaines mesures lorsque nous constatons que notre animal ne veut pas manger. Mais d’abord, parlons un peu des raisons les plus courantes pour lesquelles un chien souffre d’un manque d’appétit.

1. problèmes dentaires

Il est tout à fait normal qu’au fil des ans, de nombreux chiens perdent la plupart de leurs dents et avant que cela n’arrive, cela peut être précédé d’une affection ou d’une inflammation de la cavité buccale qui les empêche de manger normalement.

Vous devez observer le comportement de votre animal et vérifier sa bouche, s’il a les gencives ensanglantées ou refuse d’être contrôlé, ainsi que rechercher des blessures sur son museau.

Dans tous ces cas, vous devez vous adresser au vétérinaire, car c’est le bon spécialiste pour vous donner une solution ou un traitement pour les blessures, ou en tout cas, suggérer la meilleure nourriture pour chiens (Vous trouverez ici quelques options d’achat) avec une alimentation douce pour l’animal qui peut répondre à ses besoins nutritionnels.

2. non adapté

Il se peut que si vous avez adopté un chien adulte, il se soit habitué à manger de la nourriture humaine ou des aliments préparés pour chiens et ne soit donc pas familier avec le goût et la texture de la nourriture.

Une autre situation similaire est que vous avez acheté une marque d’aliments différente de celle à laquelle l’animal est habitué, de sorte que les ingrédients peuvent ne pas être les mêmes ou qu’il peut contenir un élément auquel votre chien est allergique et qu’il refuse donc de manger.

Une des façons d’améliorer cette situation est de mélanger une partie du nouvel aliment avec l’ancien, de commencer par quelques portions et, après plusieurs jours, de remplacer la moitié du bol jusqu’à ce que vous ne serviez plus que le nouvel aliment.

3. Vous êtes atteint d’une maladie

Souvent, les chiens souffrent d’une maladie physique qui se reflète dans leur comportement, le développement de leurs activités quotidiennes et leur alimentation. Si l’animal a atteint un âge avancé, n’a pas la même énergie pour courir et présente des changements dans son pelage ou des difficultés de mobilité, avant que le manque d’appétit ne devienne aigu, vous devez absolument vous rendre en urgence dans une clinique vétérinaire.

De telles situations doivent être traitées rapidement, sinon le degré élevé de déshydratation et de famine peut finir par être fatal pour le chien.

4. Étouffement possible

Les chiens sont de nature enjouée et nous savons tous qu’ils sont fascinés par le fait de mordre dans les choses pour drainer leur énergie. Toutefois, il peut arriver que votre chien ingère un objet inapproprié qui obstrue le tractus intestinal ou, s’il atteint l’estomac, qu’il provoque une douleur et une gêne qui entraîne un manque d’appétit.

Dans ce cas, nous réitérons l’importance de l’évaluation du vétérinaire pour écarter toutes ces possibilités, car rappelons-nous que nos animaux de compagnie ne sont pas en permanence devant nous, et que nous ne savons donc pas ce qu’ils peuvent faire lorsqu’ils sont hors de vue.

5. Changements sociaux

Les gens ne sont pas les seuls à être déprimés face à des changements majeurs dans leur vie. Les animaux de compagnie ont également des sentiments et des émotions qui se reflètent dans leur attitude quotidienne. C’est pourquoi, si votre famille vit un déménagement, le décès d’un être cher ou l’arrivée d’un nouveau membre de la famille, vous pouvez évaluer l’attitude du chien, pour voir si c’est ce qui cause le manque d’appétit.

De plus, lors de ses déplacements et lorsqu’il quitte son environnement habituel, votre chien peut avoir du mal à s’adapter à son nouveau lieu, même temporairement, et il peut avoir du mal à maintenir une alimentation normale pendant qu’il s’habitue à l’espace.

Que dois-je faire si mon chien ne veut pas manger ?

Si, après avoir écarté toutes les options ci-dessus et appliqué les suggestions de votre vétérinaire, votre chien ne veut toujours pas manger de nourriture, voici quelques conseils qui peuvent vous aider.

  • Allez vous promener avec votre chien : Si vous avez établi un horaire de repas, vous pouvez modifier la routine pour y inclure une promenade avant le déjeuner. Vous pouvez courir dans un parc, faire du jogging dans l’avenue ou faire plusieurs fois le tour du pâté de maisons dans l’intention de faire dépenser de l’énergie à votre animal et, une fois rentré chez vous, vous ressentez le besoin physique de vous nourrir.
  • Diminuer les prix : Pour ceux qui ont l’habitude de donner des biscuits et des croquettes au chien à chaque heure de la journée ou pour chaque pirouette qu’il fait, il est temps de réduire le montant des prix, car le chien est suralimenté et n’aura donc pas faim lorsque vous lui servirez la nourriture.
  • Favorise l’hydratation : Vous ne pouvez pas non plus laisser votre chien s’arrêter de boire de l’eau, alors offrez-lui plusieurs fois par jour de l’eau directement de son écuelle ou d’une bouteille que vous lui avez destinée.

Il établit un système d’apprentissage : Certains vétérinaires recommandent de dresser le chien en lui offrant uniquement de la nourriture et de l’eau, pendant deux jours. Il est important que toute la famille coopère et que personne ne cède aux exigences du chiot et le nourrisse en cachette. S’il ne mange toujours pas sa nourriture dans deux jours, vous pouvez lui offrir une portion d’un autre aliment pour empêcher son taux de glycémie de chuter. Mais, le lendemain, vous devez continuer le régime jusqu’à ce qu’il s’adapte.