Comment cultiver la lavande ?

Le plant de lavande est une fleur cultivée dans de nombreuses régions du monde et vous pouvez même en avoir dans le jardin ou dans des pots, pour leur donner différentes utilisations à la maison. Connaître ses propriétés, ainsi que les étapes simples pour le cultiver, peut être utile, en plus de devenir un passe-temps.

Apprendre à connaître la lavande

La lavande est une plante qui pousse comme un arbuste et appartient au genre Lamiaceae, c’est-à-dire qu’elle a la capacité de fleurir. Ses fleurs sont cultivées dans de nombreuses régions du monde en raison de ses valeurs esthétiques et ornementales, ainsi que dans la production de produits de consommation.

Parmi les types de lavande, on trouve la lavande commune, la lavande lavande, la lavande latifolia, la lavande dentata, la lavande viridis, la lavande hybrida, et bien d’autres encore. Elles présentent toutes différentes nuances de violet dans leurs fleurs, mais ont des origines et des apparences différentes, ainsi que des utilisations et des avantages variés, généralement de nature médicinale.

La lavande commune ou lavandula officinalis pourrait facilement être le plus populaire, pour se donner la peine de le cultiver chez soi. Les utilisations de la fleur de lavande sont variées, en plus d’offrir un arôme naturel très agréable.

Applications de la lavande

La fleur sert de condiment, puisqu’elle peut être utilisée dans des recettes de cuisine. Avoir de la lavande séchée vous servira à faire des bouquets, avec lesquels vous pourrez profiter de son arôme à la maison.

L’huile de lavande, quant à elle, possède des propriétés efficaces et naturelles qui peuvent aider en cas d’insomnie, de brûlures, de piqûres d’insectes, entre autres. Une autre des propriétés de la lavande porte sur les soins pour les massages et les migraines, lorsqu’elle est diluée dans l’eau.

Elle existe également sous forme d’huile essentielle de lavande, qui peut être appliquée dans les humidificateurs, pour des séances d’aromathérapie ou simplement pour profiter de son riche arôme à la maison.

Cultiver la lavande à la maison

La culture de la lavande est une activité que vous pouvez facilement faire à la maison, à condition d’avoir les bons outils, comme une pelle (voici quelques options à choisir) ou un grand pot, pour assurer un bon développement.

Comme le plant de lavande peut être cultivé aussi bien dans le jardin que dans un pot, vous pouvez opter pour l’option qui vous convient.

Si vous voulez savoir comment planter de la lavande, nous vous conseillons de prendre en compte les conseils suivants, pour augmenter les chances de réussite de votre fleur de lavande :

1. Choisir où planter la lavande

La lavande est une plante qui, pour pousser sainement et vigoureusement, a besoin d’un drainage adéquat pour permettre à l’excès d’eau de s’écouler.

Si vous utilisez un pot, choisissez un modèle d’un diamètre d’environ 40 centimètres et doté de trous, tant pour l’aération du substrat que pour le drainage de l’eau après les arrosages.

Si vous préférez le planter dans le jardin, vous devez tenir compte du fait que le plant de lavande a besoin d’environ 7 heures de soleil par jour, c’est pourquoi il ne doit pas y avoir d’arbres à proximité qui limitent l’ensoleillement.

2. Le substrat

Que vous souhaitiez planter un pied de lavande directement dans la terre de votre jardin ou que vous envisagiez de mettre la lavande en pot, le substrat alcalin est un élément souvent nécessaire qui doit être choisi avec soin pour assurer une croissance saine.

Avant de planter la lavande, nous vous conseillons de vérifier le niveau de pH du sol ; s’il se situe à un niveau compris entre 5,5 et 8, vous pouvez planter sans substrat. Cependant, le niveau idéal est de 7, ce qui peut être obtenu en ajoutant le substrat alcalin approprié ou même en utilisant de la chaux. Après avoir atteint le bon niveau, vous pouvez préparer le sol avec une bêche pour planter les graines.

3. semer les graines

Il est conseillé de semer les graines de lavande à l’automne, pour profiter du temps doux. Commencez par préparer le sol avec le substrat et faites des trous dans la terre, pour y placer les graines, puis recouvrez-les à nouveau. Vous pouvez également choisir de semer directement les tiges de la plante, en veillant à ce qu’elles mesurent au moins 10 centimètres de long.

4. Cohérence de l’arrosage

Afin de ne pas abuser de l’arrosage, il est nécessaire de considérer l’endroit où la fleur est plantée. Puisqu’il n’a pas besoin de trop d’eau, il peut même résister aux périodes de sécheresse.

En ce qui concerne la fréquence d’arrosage des plantes d’extérieur de lavande sauvage, au début, vous pouvez le faire à un niveau moyen, pour bien hydrater le substrat avec les graines ou les tiges et après quelques jours, diminuez la quantité d’eau. Lorsqu’elles commencent à fleurir, il est conseillé d’augmenter l’arrosage à un niveau modéré.

5. Taille de stimulation

Une autre activité qu’il n’est pas recommandé de négliger parmi les soins de la lavande, est la taille, car elle stimule la croissance de branches et de fleurs plus fortes.

La taille de la lavande doit être une activité bien différenciée, c’est-à-dire qu’elle ne peut pas être confondue avec la récolte, puisque la taille se concentre uniquement sur l’élimination de certaines branches, afin que la plante ait plus de vigueur et fleurisse de manière plus abondante.

6. Récolte appropriée

Pour savoir quand la lavande fleurit, vous pouvez vous guider sur un calendrier, car bien qu’elle puisse pousser toute l’année, vous remarquerez une plus grande abondance à la fin du printemps et au début de l’été.

La récolte des fleurs de lavande se fait principalement les jours ensoleillés, le matin, pour éviter d’endommager la plante.

7. Conservation des fleurs

Les soins apportés à la lavande après sa récolte sont cruciaux pour assurer sa conservation jusqu’à sa transformation.

Une méthode de conservation de la lavande consiste à la faire sécher au four pendant 2 heures à 75 °C, puis à la stocker dans des sacs en tissu. Une autre option consiste à conserver les fleurs dans des sacs en papier absorbant humidifiés, qui sont ensuite refroidis au réfrigérateur jusqu’à ce qu’ils durcissent.

Si vous voulez profiter de l’arôme, vous devez les faire sécher en les suspendant à l’envers dans une pièce sèche et ventilée jusqu’à ce qu’ils libèrent toute l’humidité.