Comment prendre soin des différents types de citrouilles ?

Le potiron est un aliment connu dans le monde entier pour ses propriétés nutritionnelles et pour être l’un des légumes les plus polyvalents, car il peut être consommé dans d’innombrables recettes. Bien que sa culture nécessite des soins spécifiques, si vous avez un petit jardin à la maison, vous pouvez récolter ce délicieux aliment.

Le potiron est un aliment très polyvalent, avec lui vous pouvez préparer de multiples recettes telles que des crèmes, des soupes, des purées, des gâteaux, des puddings, des confitures et même des garnitures. Il peut également être cuisiné sauté, bouilli, gratiné ou cuit au four.

Il y a plus de trois mille variétés de citrouilles dans le monde et leur poids peut varier de 2 à 8 kilos ; bien qu’il existe des espèces géantes qui atteignent jusqu’à 600 kilos. On peut également les trouver sous différentes formes et couleurs, comme la citrouille blanche, la citrouille jaune et la citrouille verte.

Avantages et propriétés de ce légume

L’OMS recommande l’apport de la citrouille dans l’alimentation quotidienne, car c’est un aliment riche en fibres, en vitamines B2, B6 et C ; elle apporte également du fer, du magnésium, de l’iode, du calcium, du sodium, du zinc, du potassium et de l’acide folique. En outre, il est pauvre en glucides et en calories.

Parmi les propriétés de la citrouille, nous avons qu’elle renforce notre système immunitaire, prévenant ainsi différentes maladies. Il fonctionne également comme un antioxydant, grâce à la combinaison de vitamines et de minéraux qu’il possède.

De même, il favorise la santé cardiovasculaire, car il contrôle les niveaux de cholestérol et l’hypertension artérielle. De même, c’est un légume recommandé pour traiter les troubles digestifs tels que la constipation, l’ulcère gastroduodénal et la gastrite.

D’autre part, sa composition contribue au bon état de la vision, elle prévient donc la cataracte, l’héméralopie et la photophobie. En outre, il prend soin des reins et du système urinaire, car il prévient la formation de calculs rénaux, la cystite, l’insuffisance rénale et aussi l’accumulation de liquides dans le corps.

Types de citrouilles

Bien que la nature nous offre de nombreuses sortes de citrouilles comestibles, il en existe quatre qui sont les plus connues :

Cucurbita maxima Duchesne

Cette courge est de forme arrondie et est également connue sous le nom d’auyama ou de tête de turc. C’est une variété originaire d’Amérique du Sud et l’une des plus cultivées dans le monde aujourd’hui. Il est principalement utilisé pour la décoration, c’est donc une espèce qui est cataloguée parmi les citrouilles ornementales et ses fruits géants peuvent atteindre un poids allant jusqu’à 20 kilos.

Cucurbita moschata Duchesne

Cette variété de courge est l’une des espèces les plus couramment cultivées en Espagne et est populairement connue sous le nom de courge violoniste. Il a généralement une forme allongée, bien que selon l’espèce il puisse avoir d’autres présentations. On pense qu’il est originaire du Mexique.

Cucurbita ficifolia Bouché

Elle est connue sous le nom de courge de confiseur ou de cheveux d’ange. Contrairement aux autres variétés qui ont une peau jaune ou orange, ce type de citrouille a un extérieur vert foncé, des veines vert clair et blanches. Sa pulpe est principalement utilisée en confiserie, car une fois cuite, elle donne une délicieuse douceur.

Cucurbita argyrosperma Huber

Il est également connu sous le nom de calabaza pinta. Ce légume est originaire d’Amérique centrale, notamment du Mexique. Sa pulpe est amère, c’est pourquoi elle n’est pas utilisée en pâtisserie et ses graines sont consommées moulues. Sa peau est vert foncé avec des veines claires.


Quelques précautions à prendre pour sa culture

Le potiron est un légume qui a deux types de croissance. Il y a les espèces à croissance déterminée, qui poussent sous forme de buisson, et il y a aussi les espèces à croissance indéterminée, qui peuvent être grimpantes. Ces dernières produisent des branches qui s’accrochent aux surfaces, à d’autres plantes ou s’étalent sur le sol.

Les plus courantes sont celles à croissance indéterminée qui s’étendent horizontalement. Il est donc important, lors de la culture, de laisser suffisamment d’espace entre chaque plante (au moins un mètre de distance), afin que les citrouilles puissent pousser et se développer de manière optimale.

D’un autre côté, ce sont des plantes. doit avoir de l’humidité et de l’éclairage. Pour cette raison, elles sont semées dans des endroits où les rayons du soleil les touchent directement, et pour leur hydratation, il est pratique d’utiliser un arrosoir pour éviter que le substrat ne se dessèche. Une autre option consiste à utiliser un paillis qui retient l’humidité. Cependant, il ne faut pas les arroser excessivement, en évitant de mouiller les feuilles et les fleurs.

La chose la plus importante à propos des semis

Le potiron doit être semé de préférence début mars ; il peut être retardé jusqu’en mai si le temps est froid. La raison en est que c’est une plante qui nécessite pour sa culture une température comprise entre 32 et 37 º C, lorsqu’elle est plantée à 10 º C ou moins son développement est paralysé.

Pour ce qui est de la préparation des graines, afin de favoriser la germination, ces. doit être emballé pendant 48 heures dans un chiffon humide. Après ce temps, on les désinfecte en les séparant les uns des autres ; pour cela, on utilisera une préparation insecticide ou fongicide spécialement conçue pour ces cas.

Les graines doivent être semées en laissant l’espace nécessaire entre chacune d’elles. De même, il faut considérer s’il s’agit d’un jardin familial ou de grandes extensions de terrain ; dans ce cas, les experts conseillent d’utiliser 5 kilos de graines pour chaque hectare cultivé.

Une fois que les plantes ont généré trois feuilles ou plus, les plus vigoureuses et saines sont sélectionnées. Ce moment doit être mis à profit pour incorporer l’engrais et arroser si nécessaire.

La récolte

Le moment de la récolte arrive lorsque quatre mois environ se sont écoulés depuis la plantation. Certaines citrouilles produisent leurs fruits près du tronc, tandis que d’autres variétés les produisent à une distance d’un mètre et demi.

Il est conseillé de cueillir les citrouilles une seule fois. la croûte est dure. Cette récolte doit être effectuée pendant les mois de septembre, octobre et novembre, surtout avant le début des gelées. Ils doivent être coupés avec la tige et même parfois avec un morceau de tige.

La culture des citrouilles est possible non seulement sur de grandes superficies à des fins commerciales, mais aussi au niveau des ménages dans de petits vergers.