L’éclairage public solaire : le moyen le plus intelligent d’éclairer les villes ?

L’une des caractéristiques de la durabilité des villes, tant dans le présent que dans le futur, est liée à l’utilisation d’une énergie plus respectueuse de l’environnement. C’est le cas du système d’éclairage public, où l’électricité est remplacée par l’énergie solaire.

La population mondiale continue de croître année après année, ce que nous pourrions interpréter comme une réalisation de l’espèce humaine. Cependant, les ressources sont limitées et l’impact environnemental est très élevé, il est donc nécessaire de réfléchir à des alternatives pour réduire les conséquences négatives de l’utilisation disproportionnée de l’électricité, de l’eau, entre autres.

À l’échelle mondiale, les villes consomment environ 70 % de l’approvisionnement en énergie, et si l’on prend en compte la consommation totale d’électricité dans le monde, environ 20 % correspondent à l’éclairage public. C’est pourquoi les lampes solaires constituent une bonne option à long terme, car elles pourraient réduire considérablement les effets négatifs sur l’environnement.

Il s’agit de sources lumineuses à haute intensité qui peuvent résister à des conditions climatiques extrêmes, de sorte qu’elles peuvent être utilisées en permanence à l’extérieur et sont alimentées par des panneaux photovoltaïques. Ces panneaux solaires sont installés sur la structure d’éclairage elle-même ou peuvent se trouver sur le poteau et sont reliés à une batterie rechargeable, qui sert à alimenter la lampe fluorescente ou la lumière LED, afin qu’elle puisse être allumée pendant la nuit. Cependant, les modules solaires détectent généralement la lumière du soleil automatiquement au moyen d’une cellule photoélectrique, les meilleures lampes solaires pour l’éclairage public peut fonctionner pendant plusieurs nuits même si les conditions météorologiques ont été défavorables.

Caractéristiques positives de l’éclairage public solaire

Les lampes solaires pour l’éclairage public présentent un certain nombre d’avantages par rapport aux poteaux d’éclairage traditionnels. Premièrement, chaque lumière solaire est une lumière sans fil qui peut être indépendante des autres et n’a pas besoin d’être connectée à un réseau électrique, ce qui réduit considérablement les coûts d’exploitation. Ces types de lampes n’accumulent que l’énergie thermique fournie par le soleil pendant la journée pour l’utiliser la nuit.

Un autre point en faveur de l’éclairage public solaire est que les lampes ne nécessitent pas autant d’entretien que les lampes traditionnelles, ce qui signifie une économie d’argent sur le service technique spécialisé. De plus, les lampes solaires présentent moins de risques de surchauffe, donc les systèmes sont plus durables et ont moins de pannes pendant leur durée de vie. C’est un avantage pour les municipalités et les communautés.

Les lampadaires solaires apportent également des avantages aux techniciens qui réparent les poteaux, grâce à l’absence de câbles extérieurs. Parmi les principaux accidents qui peuvent être évités grâce à ces systèmes sans fil figurent l’électrocution et l’étranglement, qui peuvent se produire avec les câblages classiques, ce qui se traduit par un nombre inférieur d’accidents du travail.

En outre, il convient de noter que les lampadaires solaires sont généralement plus pratiques à transporter et à installer, de sorte qu’ils peuvent être déplacés vers des zones rurales où l’électricité n’est pas disponible actuellement. Cela pourrait donc être la solution au manque de lumière dans certains endroits, non seulement en Europe, mais aussi dans d’autres régions éloignées du monde.

Si nous pensons à des endroits éloignés de l’Amérique latine ou de l’Afrique où il y a des établissements humains dans l’obscurité presque totale, les systèmes d’éclairage public solaires seraient une excellente option pour améliorer la vie de nombreuses personnes, en outre, ils ne produisent pas d’empreinte carbone, donc l’impact environnemental serait moindre que si des poteaux conventionnels étaient amenés dans ces endroits.

Les points contre l’éclairage public solaire

Tout n’est pas un avantage lorsque l’on met en œuvre l’utilisation de lampes solaires dans les espaces publics, il est donc important de souligner certains inconvénients que le système présente encore par rapport à l’alimentation électrique traditionnelle par fils. Le principal obstacle au remplacement des poteaux d’éclairage conventionnels par des lampes solaires est l’investissement, car ces dernières sont beaucoup plus coûteuses. En effet, il n’existe pas encore de marché important pour l’offre et la demande de ces composants, y compris les panneaux photovoltaïques. C’est la raison principale pour laquelle de nombreux maires et conseillers municipaux s’opposent à ce changement dans leurs municipalités respectives sans tenir compte des avantages à long terme.

D’autre part, le fait que ces mâts solaires soient sans fil a un inconvénient : ils risquent davantage d’être volés, non seulement parce qu’ils sont faciles à déplacer d’un endroit à l’autre, mais aussi parce qu’ils peuvent être plus attrayants pour les voleurs en raison du coût élevé des pièces. Toutefois, cela dépend du niveau de sécurité du lieu où les lampes solaires sont installées.

En ce qui concerne l’entretien, il convient de penser à la saison hivernale et à la nécessité d’enlever constamment la neige, car elle peut s’accumuler sur les panneaux photovoltaïques horizontaux, bloquant le passage des rayons du soleil et réduisant la production d’énergie pendant plusieurs jours, ce qui signifie que la lumière ne s’allumerait pas la nuit. Cela est particulièrement problématique dans les régions où le climat est extrême. En outre, les modules doivent être nettoyés périodiquement pour éviter l’accumulation de poussière, qui en grande quantité aurait le même effet qu’une forte chute de neige.

En ce qui concerne le coût total du système d’éclairage, il faut ajouter le remplacement des piles, car elles ont une certaine durée de vie. Bien que les lampes et autres composants puissent durer jusqu’à 7 ans, les piles doivent être changées plusieurs fois pendant cette période.

Comme on peut le voir, le passage de l’éclairage public classique au système de lampes solaires est une question complexe, où les municipalités doivent trouver un équilibre entre les avantages et les risques, car il s’agit encore d’une technologie coûteuse et exclusive. Cependant, tout indique que ce sera l’avenir de l’éclairage urbain.