Sanctions les plus courantes pour les voyages en voiture avec des enfants et comment les éviter


Les parents sont souvent très préoccupés par la façon dont ils voyagent avec leurs enfants sur la route, car l’absence de système de retenue pour enfants (CRS) est la principale raison d’immobiliser votre voiture selon la Dirección General de Tráfico (DGT). Toutefois, l’amende ne doit pas être la chose la plus importante, mais bien de prendre les enfants en toute sécurité. C’est pourquoi nous expliquons dans cet article l’importance de mettre en place un SIR dans votre voiture, ainsi que certaines recommandations que vous devriez suivre pour éviter les problèmes sur la route.

La Direction générale de la circulation indique régulièrement les règles que vous devez suivre dans la circulation routière. En 2006, une nouvelle loi a été introduite pour ajouter aux raisons pour lesquelles les agents de la Guardia Civil peuvent arrêter votre voiture. Ces informations sont disponibles dans l’article 117 du Règlement général de la circulation routière, en commençant spécifiquement par le numéro 2.

Il s’agit d’une loi très lourde, car elle oblige les utilisateurs à porter la ceinture de sécurité ou d’autres systèmes de retenue approuvés, y compris le CRS le plus approprié à l’âge, au poids et à la taille de l’enfant. Toutefois, une alerte a été lancée pour attirer l’attention de tous les utilisateurs sur les événements récents, il peut donc être utile d’en connaître certains.

Chiffres de la DGT concernant la détention de véhicules avec des mineurs sans CRS

La DGT a rappelé, par le biais de ses réseaux sociaux, les raisons pour lesquelles votre voiture peut être immobilisée, en raison du manque d’intérêt de certaines personnes pour le sujet. En 2017, au moins 16 enfants de moins de 12 ans sont morts dans divers accidents de la route selon les chiffres de la DGT et, comme si cela ne suffisait pas, 4 d’entre eux n’utilisent aucun dispositif de retenue pour enfants.

La même année, la Guardia Civil a arrêté 240 voitures en raison de problèmes de sécurité routière avec des enfants de moins de 12 ans, dont le principal défaut était l’absence d’un IRS. En outre, il est important de noter que dans 64 de ces cas, les mineurs voyageaient sur le siège avant des voitures, une infraction grave puisqu’elle a été mise en œuvre dans le décret royal 667/2015.

Sanctions en cas de voyage inapproprié avec des enfants

Sur le plan monétaire, les sanctions pour avoir voyagé avec des enfants de manière inappropriée peuvent s’élever à environ 200 euros, selon la gravité de l’infraction.

Cependant, même si le conducteur irresponsable n’est pas arrêté par la Guardia Civil, il est important de protéger sa propre vie et celle des enfants de quelque manière que ce soit. Pour cette raison, le plus responsable est que nous sommes tous en mesure d’identifier et de signaler le contrevenant si nous constatons une infraction grave aux règlements.

En plus de l’amende, les autorités peuvent retirer jusqu’à 3 points du permis de conduire de la personne et sa voiture peut être immobilisée jusqu’à nouvel ordre, ce qui constitue une raison impérieuse de respecter les règles de sécurité lors du transport d’enfants lors de voyages en voiture.

Comment éviter les sanctions lorsque l’on voyage avec des enfants ?

Vous devez principalement respecter les mesures de sécurité de base qui s’appliquent à tous les conducteurs, comme le port de la ceinture de sécurité, la conduite sur la voie correspondant à votre vitesse, la non consommation d’alcool ou de drogues si vous allez conduire, la vérification des systèmes de base de la voiture avant d’entreprendre un voyage et la possession d’une assurance valide.

D’autre part, lorsque l’on voyage avec des enfants, il est obligatoire de disposer en priorité d’un système de retenue répondant aux exigences de sécurité, en plus de fournir un confort en fonction des caractéristiques physiques de l’enfant. En ce sens, vous devez tenir compte de certains faits importants avant d’entreprendre un voyage, qu’il soit court ou long.

L’utilisation d’un IRS est obligatoire pour les enfants mesurant 135 cm ou moins

Il s’agit probablement de l’étalon d’or pour les voyages avec des enfants, il est donc important de connaître votre taille pour acquérir le meilleur siège de voiture en fonction des besoins de l’enfant, car on peut les trouver selon la taille, le poids et l’âge.

Il est également important de tenir compte du système d’ancrage ou de fixation au siège arrière, car il existe de nombreux cas d’enfants jetés hors des voitures en mouvement, parce que les adultes n’ont pas pris le temps de régler correctement le siège. D’autre part, vous devez soigneusement vérifier que les harnais et les systèmes de fixation de l’enfant au fauteuil ont la tension adéquate, ce qui assurera une plus grande sécurité à l’enfant en cas de choc ou de mouvements brusques.

Vérifiez que le SIR de votre choix est approuvé

Deux normes sont les plus utilisées sur le marché aujourd’hui, ECE R44/04 et ECE R129 ou plus connues sous le nom de i-Size. Toutefois, l’i-Size est censée être la seule norme utilisée à partir de 2020, car elle propose des essais sur les voitures avec des chocs arrière, avant et latéraux, alors que la norme ECE R44/04 ne réalise que des essais avant et arrière.

Les adultes ne sont autorisés qu’à l’avant des voitures

C’est une règle qui a été nommée au fil des ans et qui est facile à respecter. Cependant, il peut être violé à trois reprises, que la voiture ne dispose pas de sièges arrière, que les sièges arrière soient déjà utilisés par d’autres enfants qui ont des CRS, ou que la voiture que vous avez n’offre pas la possibilité d’installer des CRS.

Les CRS doivent s’enfuir

C’est extrêmement important, car une grande partie des accidents violents se produisent devant la voiture. En ce sens, si nous mettons notre enfant en marche arrière, nous réduisons jusqu’à 80% les chances qu’il ou elle soit blessé(e) en cas d’impact.

D’autre part, il est important de suivre ce règlement jusqu’à au moins 15 mois. Certaines des excuses sont que l’enfant pourrait souffrir de vertiges, qu’il pourrait être un peu mal à l’aise lorsqu’il pose ses pieds, qu’on le perd de vue et qu’il pourrait s’ennuyer, mais en réalité tout cela a été prévu par les fabricants et approuvé par les organismes chargés de la circulation, en ce sens, il n’y a aucun moyen d’éviter la sanction.