Utilisation des jouets comme outils de thérapie psychologique

Les jouets Playmobil ont été conçus dans le but de permettre aux enfants de développer leur créativité et leur imagination, sans imposer de règles de jeu. Ce que leur créateur, Hans Beck, n’avait pas imaginé, c’est l’utilité de ces chiffres dans le cadre de différents types de thérapies psychologiques, tant pour les enfants que pour les adultes.

Les jeux représentatifs et imaginatifs sont présents depuis des générations et ont une grande valeur éducative pour les enfants, car ils leur permettent de développer leur créativité, ainsi que de répondre à des situations déterminées par leur expérience et ce qu’ils observent dans leur environnement au quotidien. Ils les aident également à accroître leurs compétences sociales et encouragent d’autres aspects tels que la langue, la concentration, entre autres.

En ce sens, de nombreux professionnels de la psychologie de l’enfant et de la famille ont reconnu l’importance de ces jeux et jouets dans le développement des enfants. Ils ont également accordé une grande valeur aux figures humaines, comme celles de Playmobil, pour développer des techniques thérapeutiques qui aident les patients à mieux s’exprimer ou à montrer leurs émotions.

Les jeux représentatifs : une forme d’expression

Lorsqu’un enfant se rend à une consultation psychologique, selon sa personnalité, sa première réaction peut être d’être fermé à la possibilité de parler à un étranger d’un certain problème.

C’est pourquoi, dans le cadre de la psychologie de l’enfant, on applique des thérapies ludiques qui servent à évaluer les comportements exprimés par l’enfant, tout en permettant la découverte de certains problèmes, reflétés par le jeu.

L’une des techniques les plus efficaces est l’utilisation de figurines Playmobil, car ces représentations humaines peu détaillées permettent aux enfants d’utiliser leur imagination ou leur expérience pour recréer des situations vécues, exprimer des sentiments cachés et parler de ce qui les dérange, grâce à des jeux de rôle.

C’est pourquoi, dans de nombreux bureaux de psychologie infantile, il est normal de voir un coin de jeux ou une maison de poupée. Dans cet espace, les enfants peuvent prendre les figures et représenter les rôles qui sont les leurs au sein de leur famille, les situations qu’ils vivent à la maison et montrer comment sont leurs relations avec les figures primaires ou parentales.

Lorsque les enfants entrent dans le bureau et voient qu’ils n’ont pas à parler, mais qu’ils peuvent s’asseoir et jouer, leur confort augmente car ils ne se sentent pas mis sous pression ou interrogés.

Lien entre les thérapeutes pour enfants

Il est très important pour les psychologues d’établir un lien avec leurs patients, de gagner leur confiance et de développer de l’empathie afin qu’ils se sentent à l’aise pour exprimer leurs problèmes.

Dans le cas de la psychologie de l’enfant, ce lien se fait précisément par le jeu, puisque ce n’est pas le thérapeute qui détermine le déroulement de la séance, mais l’enfant qui identifie les lignes directrices et les solutions à ses problèmes, par la représentation avec les chiffres.

Pour cette raison, les poupées Playmobil sont un outil très important dans les thérapies pour enfants, et le mieux est qu’elles ne représentent aucun risque physique. Il existe même la ligne Playmobil 123, dont les bords sont plus arrondis pour éviter tout type de blessure chez les enfants, et il y a aussi une série de figurines conçues pour être utilisées dans les thérapies psychologiques.

Le meilleur dans tout cela est que l’utilisation des poupées Playmobil s’est non seulement avérée très efficace avec les enfants, mais a également été appliquée avec succès dans les séances de constellation familiale, les thérapies de couple et le coaching de travail, pour obtenir une plus grande interaction entre les membres, par la représentation de différentes situations, soulevant ainsi des solutions possibles aux problèmes.

Playmobil dans le psychodrame

Le psychodrame est un outil psychologique, conçu par Jacob Levy Moreno, dans lequel une représentation symbolique est faite qui permet une perspective différente ou plus large sur un certain problème. En même temps, il est possible de proposer des solutions à la situation, en tenant compte de ses propres émotions et de celles de la collectivité.

Son créateur était un psychiatre, psychologue et professeur dans différentes universités, qui a commencé à pratiquer le théâtre d’improvisation. C’est là qu’il a observé comment les enfants, en jouant et en interprétant différents rôles, étaient capables de résoudre des problèmes quotidiens et de les appliquer à la fin du jeu.

Par conséquent, Moreno suppose que l’action extérieure, dans ce cas la représentation théâtrale, permet l’exploration du monde intérieur, la découverte des sentiments et l’extériorisation des émotions.

Pour appliquer cette thérapie, les psychologues utilisent les figurines Playmobil car elles sont faciles à manipuler et les différents rôles qu’elles peuvent jouer renforcent leur utilité. Il n’est pas nécessaire que ce soit un ensemble spécifique ou le meilleur Playmobil 123 du momentLe patient disposera de tous les éléments nécessaires au moment de la représentation.

Les éléments du psychodrame

Lors de la séance de psychodrame, le thérapeute définit certains éléments. Tout d’abord le protagoniste, qui est le patient. Suivent le réalisateur, qui est le psychologue, puis les acteurs, personnifiés par toutes les autres poupées Playmobil et qui ont un rôle à jouer dans la situation à représenter.

Un scénario est également choisi, qui peut être la surface de la table ou du bureau, puis un dialogue est établi qui sera guidé par le thérapeute, le réalisateur, afin que le protagoniste (le patient) interagisse avec tous les acteurs de son problème.

Ce dialogue est thérapeutique et curatif, car il permet au patient d’exprimer ses sentiments spontanément, de manière créative, et de dire tout haut ses besoins.

D’autre part, une action motivée par le dialogue est générée, qui déclenche plusieurs mouvements sur scène jusqu’à ce que le protagoniste pose la meilleure solution au problème. Enfin, un éclairage est donné, c’est-à-dire que le patient prend conscience de la solution qui s’est dégagée et de la manière dont elle doit être appliquée.

Nous voyons ainsi comment de petits jouets utilisés par un adulte peuvent devenir l’exutoire d’émotions et de sentiments qui ont été stockés pendant longtemps.

D’autre part, en tant que parents, nous pouvons apprécier l’importance de jouets comme ceux de Playmobil et accorder plus d’attention au temps de jeu des enfants, car grâce à leurs représentations, nous pouvons savoir s’ils traversent une situation dont ils n’ont pas voulu parler, ou remarquer différents comportements qui peuvent être le signe de problèmes qui méritent l’évaluation d’un spécialiste.